herpeto-terrario

forum pour amateurs de reptiles
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Crocodylus niloticus

Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
Admin
admin

Masculin
Nombre de messages : 4255
Localisation : france
Date d'inscription : 06/01/2006

Crocodylus niloticus Empty
MessageSujet: Crocodylus niloticus   Crocodylus niloticus EmptySam 7 Jan - 21:42

Le crocodile du Nil, Crocodylus niloticus.

Crocodylus niloticus Crocodylus20niloticus20bild202
Crocodylus niloticus Crocodile8lp

Crocodylus niloticus 59885screenbig3zw
Crocodylus niloticus 46396screenbig6et
Ce reptile fait partie de la famille des Crocodylidae, qui comprend treize espèces:

le crocodile nain d'Afrique (Osteolamus tetraspis)
Crocodylus niloticus Ostetetra2vt
Crocodylus niloticus Csmotet2vb

le crocodile à museau fin (Crocodylus cataphractus)
Crocodylus niloticus Crocodyluscataphractus0018si
Crocodylus niloticus Csmccat3hn

le crocodile à museau pointu (Crocodylus acutus)
Crocodylus niloticus Crocodylus20acutus6tw
Crocodylus niloticus Csmcacu7qe

le crocodile d'eau douce d'Australie (Crocodylus johnstoni)

Crocodylus niloticus 10959970196pq
Crocodylus niloticus Csmcjoh9xr

le crocodile de Cuba (Crocodylus rhombifer)

Crocodylus niloticus Rsrhombi2dx
Crocodylus niloticus Csmcrho8tz

le faux gavial (Tomistoma schlegelii)

Crocodylus niloticus Tschleg4ww
Crocodylus niloticus Csmtsch6ue

le crocodile de Morelet (Crocodylus morletii)
Crocodylus niloticus Crocodylusmoreletiijohnwhite2r
Crocodylus niloticus Csmcmor3sz

le crocodile des marais (Crocodylus palustris)
Crocodylus niloticus Crocodylus20palustris0lu

Crocodylus niloticus Csmcpal7ey

le crocodile de l'Orénoque (Crocodylus intermedius)
Crocodylus niloticus Crocodylus20intermedius5br

Crocodylus niloticus Csmcint9pk

le crocodile des Philippines (Crocodylus mindorensis)

Crocodylus niloticus Crocodylus20mindorensis20014ai
Crocodylus niloticus Csmcmin9rc

Novaeguineae de Crocodylus (SCHMIDT, 1928)

Crocodylus niloticus Ngui2lm
Crocodylus niloticus A335kv
Crocodylus niloticus Csmcnov4iz



le crocodile marin (Crocodylus porosus)


http://www.dinosoria.com/multi017.htm

Crocodylus niloticus Crocodylusporosus0017iw
Crocodylus niloticus Csmcpor1kb

le crocodile du Siam (Crocodylus siamensis)
Crocodylus niloticus Crocodylus20siamensis2je
Crocodylus niloticus Csmcsia4jn

le crocodile du Nil (Crocodylus niloticus).
Crocodylus niloticus Coccodrillodelnilo8hr
Crocodylus niloticus Csmcnil6zw



Il fait partie des plus gros crocodiles du monde:

Sa longueur peut dépasser les sept mètres. Son concurrent le plus proche, le Crocodylus porosus, avoisine les dix mètres.

Leur mode de vie est inféodé à l'eau:

Ils vivent le long des berges des cours d'eau lent, des fleuves et rivières, des lacs et mares importantes. A la moindre alerte, ils se réfugient dans l'eau, milieu auquel ils sont parfaitement adaptés: les yeux et les narines sont placés haut sur la tête, ce qui leur permet de voir et de respirer tandis que leur corps est immergé. Sous l'eau, les narines et les paupières se ferment. L'animal dispose de trois paupières; l'une d'elle, dite "nitictante", se déplace de manière horizontale, lui assurant une meilleure protection lorsque l'animal est en plongée: elle est transparente et ne perturbe pas la vision. Hors de l'eau, le crocodile conserve une ouïe très fine. L'adaptation au milieu aquatique la plus remarquable est sa grande queue comprimée latéralement qui lui permet de se propulser dans l'eau de manière rapide et sûre. Les pattes arrières sont munies de palmatures qui leur permet de plonger facilement dans l'eau et de nager en conséquence.
Hors de l'eau, ils peuvent se montrer étonnamment lestes: dressés sur leurs pattes, ils peuvent parcourir des distances relativement courtes de manière rapide. Le crocodile des marais est capable de parcourir de longues distances pour trouver un plan d'eau en période de sécheresse.
http://www.dinosoria.com/multi007.htm
http://www.dinosoria.com/video_geant.htm
Leurs méthodes de chasse et leurs proies:

Le plus souvent, ils sont opportunistes: tout ce qui peut passer à leur portée est bon pour le petit-déjeuner; lorsqu'un mammifère (jusqu'à la taille d'une grande gazelle) vient s'abreuver, le reptile amorcera une approche subreptice, se saisira de sa proie au niveau du museau et l'entraînera au fond de l'eau jusqu'à ce que noyade s'en suive. Il pourra revenir plusieurs jours durant déguster son festin, à moins que ses congénères ne le lui volent.
A l'affût, ils attendent que tout ce qui bouge passe près d'eux: oiseaux, gros rongeurs, reptiles, batraciens, poissons, petits et grands mammifères (de la taille d'une grande gazelle par exemple).
Une étude au Parc National Kruger, en Afrique du Sud, montre que leur menu principal est constitué de tortues, d'antilopes, et occasionnellement de jeunes girafes, buffles, jeunes hippopotames, hyènes et lions.
Chasseur d'hommes? Ils ne le sont que rarement ou alors par opportunité: un "petit d'homme" passant à proximité peut faire l'affaire. Mais en général, ces reptiles sont plutôt craintifs et s'enfuient rapidement à leur approche. Lorsque nous approchions du bord avec notre bateau, il quittaient lestement leur point de sieste sur la terre ferme pour rejoindre l'eau le plus rapidement possible: quel spectacle impressionnant que de voir ces mastodontes se mouvoir aussi facilement et avec une certaine célérité.
Leur dentition et leur mâchoire sont adaptées à la préhension et au déchiquetage, et non à la mastication. La disposition dentaire ainsi que leur nombre participent à la systématique dans la classification des Crocodylidae, Alligatoridae et Gavialidae. Les crocodiles avalent leur nourriture sans la mastiquer.
Les vieilles dents sont automatiquement remplacées par des nouvelles car elle jouent un rôle prépondérant dans la vie des sauriens.
L'estomac des crocodiles possède deux chambre: la première contient des cailloux nommés gastrolithes qui servent à broyer et "préparer" la nourriture aidés par des muscles puissants; la deuxième contient les acides nécessaires à la digestion. Le rôle des gastrolithes est controversé: tantôt décrits comme ci-dessus, tantôt décrits comme servant de "ceinture de plomb" pour faciliter la plongée du reptile; ils représentent environ 1% de leur poids corporel. Ces cailloux sont volontairement avalés par l'animal.
http://www.dinosoria.com/video_crocodile_003.htm
http://www.dinosoria.com/video_crocodile_002.htm
Leur répartition géographique:

Le crocodile du Nil habite l'ensemble de l'Afrique, du sud du Sahara jusqu'en Afrique du sud. Il peuplait autrefois les Seychelles et les Comores. Une sous-espèce vit à Madagascar: Crocodylus niloticus madagascariensis.

La reproduction:


Les crocodiles sont tous ovipares. Leur mode de fécondation est interne: le mâle est pourvu d'un pénis simple (contrairement aux serpents et lézards possédant des hémipénis), qui sort du cloaque par une fente longitudinale. Il est très difficile de distinguer le mâle de la femelle.
En période de reproduction, le mâle parcourt son territoire régulièrement en émettant des "grognements".

http://www.tplm.com/wav/crocodile.wav

Les rivaux sont prestement chassés, et on peut assister à des joutes sans conséquence. La période la plus propice à la reproduction est la saison sèche, entre décembre et janvier, ce qui met les nids à l'abri des inondations.
La femelle n'est pas forcément attirée par le mâle le plus fort, mais par celui dont le territoire est le plus propice à la ponte et à l'ensoleillement. Ce reptile possède des glandes contenant un musc qui stimule l'activité sexuelle durant la période de reproduction.
Le mâle fait "la cour" à la femelle en se déplaçant dans l'eau, enlaçant sa partenaire avec ses membres antérieurs et postérieurs. La copulation a lieu en général au fond de l'eau, et dure entre 30 et 120 secondes.
Deux mois plus tard environ, la femelle commence à confectionner son nid à l'abri des inondations.
l'obscurité étant sa meilleure alliée, elle creuse une cavité dans le sol meuble, y dépose délicatement ses oeufs et le recouvre du substrat avec ses pattes arrières. La ponte des crocodiliens peut comprendre de 15 à 100 oeufs. La durée d'incubation se situe entre 65 et 115 jours à une température comprise entre 29 et 34°, avec un taux d'humidité avoisinant les 100%. La femelle surveille en général sa couvée qui peut être facilement détruite par des animaux fouisseurs tels le Varanus niloticus, les cochons sauvages ou même certains singes.


Le développement des jeunes et la protection maternelle:

A l'éclosion, les petits qui mesurent un trentaine de centimètres, émettent de cris qui alertent la mère.
http://www.dinosoria.com/video_crocodile_005.htm
http://www.safari-photo.org/sons/crocodiles-c.wav

elle aide ses jeunes à sortir en grattant le lieu de ponte.

http://www.dinosoria.com/video_crocodile_005.htm

Il arrive parfois qu'elle aide les petits à sortir de l'œuf en brisant délicatement la coquille avec ses mâchoires. Une fois à l'eau, les jeunes sont surveillés par leur mère un certain temps pour les protéger du cannibalisme, des attaques d'oiseaux rapaces et échassiers, de certains serpents et de gros poissons. Les mères de crocodile du Nil possèdent des "nurseries" dans un coin calme et retiré. Elles s'occupent de leurs petits durant 3 mois. La croissances des jeunes est de plus de 30 centimètres par an.
Le crocodile est sexuellement mature vers l'âge de 10 ans et mesure environ 2,5 mètres.

Leur longévité:

Elle est mal connue; ils peuvent, semble-t-il, atteindre un centaine d'années. En captivité, des exemplaires ont vécu 56 ans.


Dernière édition par le Mer 1 Mar - 12:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://herpeto-terrario.forumpro.fr
 
Crocodylus niloticus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fougère
» Ferme aux crocodiles Pierrelatte (26)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
herpeto-terrario :: Terrariophilie :: Fiches d'élevage :: autres-
Sauter vers: