herpeto-terrario

forum pour amateurs de reptiles
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alligator mississippiensis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4255
Localisation : france
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Alligator mississippiensis   Sam 7 Jan - 21:41

L'ALLIGATOR AMERICAIN






ORDRE FAMILLE GENRE ET ESPECE
Crocodiliens Alligatoridés Alligator mississippiensis


Longueur:
généralement près de 3,6 mètres, mais certains mesurent jusqu'à 5,5 mètres

Poids: 200-225 kg

REPRODUCTION:

Maturité sexuelle: 6 ans

Accouplements: avril-mai

Oeufs: 28-52

Incubation: 2-3 mois

MODE DE VIE:

Moeurs: principalement solitaire, mais peut vivre en petits groupes

Longévité: jusqu'à 50 ans

annexe 2 de la convention de washington
espèces dangereuses au sens de
l’arrêté du 21 novembre 1997



REPARTITION:

L'alligator américain est surtout présent dans les marais et marécages des régions chaudes et humides du sud-est des Etats-Unis, principalement dans les Everglades de Floride, en Géorgie et en Alabama, jusqu'au Texas.



DESCRIPTION:

L’alligator américain est connu pour sa réputation justifiée de grand prédateur. En effet, avec ses dents impressionnantes, sa gueule gigantesque et son envergure effrayante, l’alligator est craint par de nombreuses espèces. Heureusement pour elles, l’alligator a bien une faiblesse, puisque c’est un animal qui n’évolue que très lentement hors de l’eau. Son nom lui vient de la colonisation espagnole, étant donné que « el lagarto » signifie « le lézard ». Mais cet animal n’a en commun avec le lézard que son origine, puisque tous deux descendent des reptiles d’il y a 225 millions d’années. Pour le reste, rien ne rapproche les deux espèces. En effet, l’alligator américain est pourvu d’un corps arrondi, de membres solides et épais, d’une tête large et d’une queue extrêmement musclée qui lui permet de ses propulser dans l’eau. Dans certaines régions de son aire de répartition, l’alligator américain côtoie une espèce moins populaire : le crocodile américain ( Crocodylus acutus). Les deux espèces sont au premier abord difficile à distinguer l’une de l’autre, mais on peut cependant les différencier en analysant leur tête. Ainsi, l’alligator américain possède un museau court et large tandis que celui du crocodile et long et pointu. Un autre signe de distinction est le fait que les dents de la mâchoire inférieure de l’alligator américain viennent se loger dans des cavités de sa mâchoire supérieure, tandis que celles du crocodile américain se logent dans des entailles du museau et restent visible même bouche fermée.



MODE DE VIE:


L’alligator américain vit dans les marécages ou à proximité des cours d’eau des régions chaudes et humides du sud-est des Etats-Unis. C’est un animal généralement solitaire, mais qui peut occasionnellement vivre en petits groupes. L’alligator américain creuse des trous dans la boue des marécages, afin que ceux-ci se remplissent d’eau et lui offre un abri qu’il ne quittera presque jamais. Les plus gros alligators ne se contentent pas d’un seul trou, et ils creusent alors plusieurs trous reliés les uns aux autres par des canaux pouvant atteindre 20 mètres de long. Ces trous rempli d’eau ont un double rôle dans la vie de l’alligator américain. D’une part, l’eau qui les remplis reste toujours a une température à peu prés constante, ce qui permet à l’alligator américain de se rafraîchir pendant les lourdes chaleurs d’été et de se réchauffer pendant les grands froids d’hiver. D’autre part, ces trous constituent d’importants points d’eau au bord desquelles de nombreuses espèces d’animaux se retrouvent pour se désaltérer, ce qui assure à l’alligator une présence de nourriture en permanence.




ALIMENTATION:

Le régime alimentaire de l’alligator américain est très varié. La taille des proies est proportionnelle à celle de l’alligator. Ainsi, les nouveau-nés se nourrissent essentiellement d’insectes, de crevettes, de têtards et de grenouilles ; les jeunes s’attaquent aux petits poissons et aux serpents; et enfin les adultes dévorent presque tout ce qu’ils trouvent, et bien qu’ils se nourrissent essentiellement de poissons, ils mangent régulièrement des ratons laveurs et des rats musqués venus boire dans leurs trous, des tortues, des serpents et des oiseaux. En Floride, les plus gros spécimens dévorent même les chiens qui ont l’audace de s’aventurer trop près de lui. L’alligator américain est donc un grand prédateur, qui chasse essentiellement dans l’eau car sur la terre ferme il devient un animal aux mouvements trop lents pour pouvoir chasser convenablement. Les petites proies sont avaler tout entière sans même être mâchées, tandis que les plus grosses sont entraînées sous l’eau pour être noyées, puis découpées en gros morceaux pour faciliter l’ingurgitation.
Sur la terre ferme, l'alligator américain devient un piètre prédateur du fait de sa lenteur.


REPRODUCTION:

Les accouplements des alligators américains ont généralement lieu dans les eaux basses, entre les mois d’avril et mai. La parade nuptiale a lieu la nuit, et débute par les cris du mâle destinés à attirer les femelles et repousser les autres mâles.

http://www.dinosoria.com/video_alligator_003.htm
http://www.dinosoria.com/video_alligator_002.htm
http://www.dinosoria.com/son_beuglement.mov

Le mâle, normalement beaucoup plus imposant que la femelle, la séduit par des mouvements de ses pattes antérieures. Si la femelle se montre consentante, le mâle lui frotte la gorge avec sa tête et lui souffle des bulles dans le museau. L’accouplement a lui aussi lieu durant la nuit, le mâle nage autour de la femelle durant un certain temps, et finit par venir se placer sur son dos, la saisir dans sa gueule et lui poser deux pattes dessus. Les deux alligators se laissent lentement couler au fil de l’accouplement. Une fois la fécondation terminée, la femelle recherche un endroit à proximité de l’eau, et commence à rassembler des végétaux pourris avec sa queue. Elle les mélange ensuite à de la boue et construit un monticule qui parfois peut atteindre un mètre de haut. Au sommet de ce monticule, la femelle creuse une cavité à l’aide de ses pattes antérieures. Elle y dépose ensuite entre 28 et 52 œufs qu’elle recouvre en rebouchant la cavité. La femelle surveille son nid durant toute la durée de l’incubation, soit 2 ou 3 mois. Durant ce temps, les végétaux constituants le monticule se décomposent et dégagent de la chaleur, ayant ainsi le même effet qu’une poule qui couve ses œufs. A ce moment là, le nid est très vulnérable aux bouleversements climatiques, car si les eaux montent brutalement, les œufs seront emportés et les petits noyés. A l’éclosion, les jeunes alligators pousse des cris aigus, et la femelle ré ouvre alors la cavité et les libère. Les nouveau-nés sont identiques à leurs parents, excepté en taille puisqu’ils ne mesurent que 20 centimètres. Ils descendent aussitôt vers l’eau et sont autonomes dès leur naissance, mais malgré cela ils demeurent auprès de leur mère durant trois longues années. Pendant ce temps, ils grandissent de 30 centimètres par an jusqu’à atteindre leur maturité à six ans, où ils mesurent alors deux mètres.



ESPECES PROCHES

Il n'existe qu'une seule autre espèce d'alligator. Il s'agit de l'alligator de Chine: Alligator sinensis, beaucoup plus petit, plus rare et qui vit uniquement dans le bassin du Yang-tseu au sud-est de la Chine. L'alligator de Chine est en voie d'extinction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://herpeto-terrario.forumpro.fr
 
Alligator mississippiensis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les tortues alligator sont elles vraiment faites pour être domestiquées?
» Alligator bay
» Reptilarium du Mont-Saint-Michel - Alligator Bay
» Alligator Bay
» Alligator Bay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
herpeto-terrario :: Terrariophilie :: Fiches d'élevage :: autres-
Sauter vers: